• Bonb a-yo té janti?

     

    http://www.ouest-france.fr/of-photos/2009/03/25/SIGE_NUCLEAR_apx_470_.jpg

    Kanmarad, ay jété on zyé asi Ubest1(http://www.ubest1.com/page?=video23361#null

    On émisyon "Thalassa" té fè an 2010 an ka kwè. Zò senten fwansé enmé nou?


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    ARY X
    Jeudi 15 Mars 2012 à 13:27


    POU YO NOU PA MOUN  !


    Le Ministre de l’Agriculture de la France vient d’autoriser l’épandage aérien de pesticides en Guadeloupe comme l‘ont fait avant lui tous les ministres de l’agriculture (de gauche ou de droite) pour la chlordécone(1973-1992), il y a quelques années et cela dans le silence assourdissant des élus et responsables politiques de Guadeloupe.
    - Au moment où le gouvernement de la France vient de mettre en place un fonds public d'indemnisation pour les victimes du médiator ou leurs ayants droits géré par l'Office national d'indemnisation des accidents médicaux (Oniam). Le médiator serait responsable de 500 à 2000 décès.
    - Au moment où le Gouvernement Français annonce la prise en charge du retrait des prothèses PIP alors que le lien de causalité n’a toutefois pas été établi aux dires des experts.
    Pourquoi les Guadeloupéens contaminés, empoisonnés sur décision de l’Etat Français à la chlordécone sont-ils tenus responsables de leur propre empoisonnement.
    Nous aurions donc des prédispositions génétiques aux cancers de la prostate et aux cancers du sein qui détruisent chaque année des dizaines de vie.
    Pourquoi les Guadeloupéens ne bénéficient-ils pas du même traitement que les victimes du médiator ou des prothèses PIP ?


    Yo pa rivé a bout annou pandan lèsklavaj, klòwdékòn...nèg-la ni ras toubòlman ! 


    NOU PE PA KONPWANN SA davwa nou pa vlé sav !


    An toujou ni on ti-gou anmè lè sé pou pibliyé si blog-aw kanmarad on awtik. Souvan an ka mété owijinal-la ki ka touvé-y ékri an fwansé alòs kè konviksyon annou vlé nou maké mo annou an lang fondal-natal a péyi-la. An pè sèten kanmarad ki ka pasé pa rivé konpwann défwa sa an té vlé di si an ka amizé mwen a tradui...alò nou ka désidé rété sa kon i yé !


    An ba-w santiman an mwen...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :